Le modèle à commission fixe dans l’immobilier est-il une réalité ?

Dans le secteur de  l’immobilier, il est évident que les agences à faible commission séduisent les investisseurs et les vendeurs. Plusieurs acteurs de la Proptech, comme Proprioo, Immo-Pop ou Marton, ont su se baser sur cet élément afin de créer un point de différenciation et de développer un nouveau modèle économique : celui de la commission fixe. Toutefois, des questions se posent quant à la viabilité de ce modèle immobilier. Est-il réellement plus intéressant que le modèle “traditionnel” de la commission à la vente?

 

Le modèle de la commission fixe


Avec l’évolution du digital, et de la
Proptech en particulier, le modèle des agences immobilières traditionnelles a changé. On parle désormais de commission ou de forfait à taux fixe. Mais comment ce modèle économique fonctionne t-il ?

En fait, les agences qui proposent ce modèle économique sont à mi-chemin entre les agences immobilières traditionnelles et les plateformes de vente entre particuliers comme Leboncoin ou PAP. Elles adoptent un système “low-cost” et réduisent au maximum leurs coûts.

Prenons le cas de Proprioo, qui proposait un forfait fixe de 1990 euros sur toute vente (initialement 990 euros), avant de basculer à un modèle de commission à la vente il y a quelques semaines. L’agence immobilière en ligne à prix fixe prenait en charge l’estimation du bien, la diffusion de l’annonce sur différentes plateformes, et la signature de l’acte chez le notaire. Elle offrait également à ses clients un reporting afin de mieux les guider dans leur projet immobilier.

En revanche, le vendeur devait verser un supplément de 500€ pour les visites, qui n’étaient pas comprises dans le forfait de base.

L’agence “Une maison bleue” est un autre exemple de ce type de fonctionnement. Pour toute vente allant jusqu’à 699 999€, le forfait est de 6 980 €. Pour les ventes entre 700 000€ et 999 999€, celui-ci s’élève à 9 980€. Et à partir d’un million d’euros, le forfait à verser est de 15 980€.

Ce modèle de forfait crée un dilemme chez certains investisseurs, car dans certains cas, il peut être moins avantageux. Par exemple, pour une vente d’un montant de 130 000€, le forfait proposé par l’agence “Une maison bleue” correspond à une commission de 5,4% .

Le modèle de la commission à la vente


Les agences immobilières physiques optent pour la commission à la vente. Certains jugent cette méthode plus “fair play” car elle est calculée selon le montant de l’investissement. Le taux de commission d’une agence immobilière physique se situe généralement entre
3,5% et 6,5%.

Quant aux agences immobilières en ligne, certaines d’entre elles proposent des taux de commission plus intéressants. L’agence Proprioo, qui proposait donc jusqu’à maintenant des forfaits fixes, applique désormais une commission fixe de 1,99% du prix de vente.

Chez Oward, notre système est transparent. A la suite d’une vente, l’acquéreur verse 3% du montant de l’offre acceptée, avec un minimum de 3000€.

Avant d’être séduit par un des deux modèles présentés ci-dessus, il est essentiel de consulter les services offerts par l’agence immobilière, ainsi que la portion que la commission représente par rapport au montant de la vente.

>> Je teste gratuitement <<

Par Mia Tawile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *