L’état des lieux du marché immobilier en 2018

L’année 2018 a été dynamique pour le secteur de l’immobilier qui a connu un nombre de ventes important, des taux d’emprunt attractifs et une demande locative intéressante. La fin de l’année approche; pour cela, Oward vous propose de faire l’état des lieux de ce secteur, et l’évolution de celui-ci sur ces 12 derniers mois.

Des taux toujours attractifs

Le secteur de l’immobilier débute l’année 2018 avec des taux d’intérêts exceptionnellement bas ! En moyenne, en janvier 2018, les taux d’intérêts pour un emprunt d’une durée de 15 ans étaient de 1,40% (-0,06% par rapport à 2017) et de 1,85% sur 25 ans (-0,07% par rapport à 2017).

Au milieu de l’année, une stabilité s’est établie; aucun changement important n’a été observé.

En cette fin d’année, une très légère hausse s’est produite : les taux de crédit sur 7 ans sont passés de 0,32% en janvier à 0,55% en novembre. Ceci peut être expliqué par l’augmentation des taux par certaines banques pour ajuster leur marge de fin d’année.

Cependant, il est intéressant de noter que les taux moyens sont principalement stables.

Encore plus de transactions

Les transactions immobilières sont en constante augmentation. Effectivement, d’après une étude de marché menée par l’agence immobilière Guy Hoquet, le nombre de bien vendus au premier trimestre de l’année sur l’hexagone a augmenté de 4,2% par rapport à la même période en 2017. Ce phénomène peut être expliqué par la confiance des ménages français vis-à-vis de la situation économique du pays.

Le marché de l’immobilier et le nombre de ventes au sein de ce dernier fluctuent d’un trimestre à l’autre. Le secteur connaît des pics, et des baisses. Une variation du volume de transactions peut même être observée d’une ville française à une autre.

Des prix globalement à la hausse

D’après MeilleursAgents, depuis le début de l’année dernière, les prix ont connu une hausse de 3% sur Paris, et de 2,1% en moyenne dans les 10 plus grandes villes de France. En moyenne, sur la totalité du pays, l’augmentation est de 0,9%.

Toutefois, ce phénomène est plus ou moins fort selon les villes. En métropole, on observe une hausse des prix. Mais, d’autres villes comme Bordeaux ou Nice voient leur prix stagner, voire même légèrement chuter. Effectivement, ces deux villes ont connu une flambée des prix, avant de voir ces derniers stagner cette année. De plus, certains départements comme la Savoie ou le Vaucluse ont vu le prix au M2 chuter de 11% et 14% respectivement au cours des 6 derniers mois.

C’est le bon moment pour acheter, profitez des taux avantageux et achetez votre bien sur Oward!

>> Je teste gratuitement << 

Par Mia Tawile

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *