Immobilier ancien : à quoi s’attendre en 2019 ?

Le marché de l’immobilier ancien est très actif : les transactions ne ralentissent pas, malgré une hausse des prix de 70% depuis les années 2000. Effectivement, entre juin 2017 et mai 2018, 948 000 ventes de biens anciens ont été enregistrées. L’immobilier ancien continue de séduire les investisseurs par sa meilleure marge de négociation, son charme et ses prix moins onéreux. Un bien ancien peut être 20 à 30% moins cher qu’un logement neuf. Mais quelle évolution ce marché suivra t-il en 2019 ? 

 

Comment évolueront les taux d’intérêts ?

 

Nombreuses sont les prévisions qui annoncent une hausse du taux d’intérêts sur les crédits immobiliers. D’après l’observatoire Crédit Logement – CSA, cette hausse ne dépassera pas 1,9% en 2019. Inévitable, cette correction des taux ne changera pas drastiquement la situation du marché immobilier qui restera très favorable.

Le taux d’intérêt de 2019 variera en fonction de différents facteurs, comme le pouvoir d’achat des Français suite au prélèvement à la source, les objectifs commerciaux des banques, la hausse des taxes, et le taux des OAT (Obligations Assimilables au Trésor).

.. et les prix au m2 ?

 

Une rumeur sur la baisse des prix dans l’ancien a été immédiatement démentie par le Directeur Général du réseau des agences immobilières Guy Hoquet, Fabrice Abraham. Le président de MeilleursAgents prévoit, lui, une hausse de 1,5% d’ici l’été 2019, ce qui appuie bien ce propos.

Ce changement de cycle peut être expliqué par la tendance haussière des taux d’intérêts à partir de l’été 2019, décidée par la BCE. Celle-ci justifie cette décision par la réduction progressive de ses actions de “quantitative easing”.

Déjà au deuxième trimestre de l’année 2018 , le prix immobilier au m2 a haussé de 2,8% en un an dans l’ancien, avant de ralentir le rythme au troisième trimestre.

La hausse des prix diffère selon les ville et les régions. Par exemple, à Rennes, à Toulouse ou à Paris, les prix pourraient augmenter de 6%. A Marseille l’augmentation serait de 1% seulement, et à Lille de 2%. Cependant, des villes comme Nice, qui ont déjà connu une flambée de prix au m2 , ne verront pas de différence flagrante.

C’est le bon moment pour acheter, profitez des taux avantageux et achetez votre bien sur Oward!

>> Je teste gratuitement << 

Par Mia Tawile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *