Quelle est la meilleure période pour vendre son logement ?

La vente et les prix des biens immobiliers fluctuent à travers les saisons. Les propriétaires de maisons et des grands appartements attendent généralement le printemps pour mettre leur bien en vente. N’ayez crainte, les transactions immobilières se font tout au long de l’année, mais certaines saisons représentent des pics.

Quel est l’impact fiscal d’une vente immobilière ?

Lors de la vente d’un bien immobilier, la plus-value gagnée par le vendeur est susceptible d’être imposée. La plus value est la différence entre le prix de cession et le prix d’acquisition. Des abattements sont appliqués selon le montant obtenu lors de la vente. Suite à ces abattements, le vendeur devra verser un impôt sur le revenu à un taux de 19%, des prélèvements sociaux et une taxe forfaitaire sur les cessions de terrains nus devenus constructibles le cas échéant. Si la valeur de la plus value est élevée, une taxe pourrait être ajoutée.

Dans certains cas, notamment la cession de la résidence principale, d’une détention du bien pour plus de 30 ans, ou encore dans le cas de la première cession de logement, la plus-value est exonérée.

L’exonération de la plus-value s’applique également lorsqu’un expatrié vend un bien immobilier en France, avant le 31 décembre de sa 5ème année d’expatriation. Toutefois, il y a des conditions à cela, notamment une limite d’une résidence par contribuable et une plus-value nette ne dépassant pas 150 000€. Si l’expatrié possède son bien immobilier à travers une SCI (société civile immobilière), la plus-value sur la vente sera imposée.

Quelle est la meilleure saison pour vendre son bien immobilier ?

Les beaux jours donnent le moral à beaucoup de personnes, mais le soleil a t-il un réel impact sur les ventes immobilières ?

L’étude du marché de l’immobilier montre bien que le printemps est la saison idéale pour vendre son bien car le propriétaire reçoit un plus grand nombre d’offres, et peut donc négocier afin d’atteindre le prix de vente qui lui convient le mieux. De plus, les familles préfèrent souvent signer le compromis de vente au printemps afin pouvoir emménager durant l’été, et surtout avant la rentrée scolaire.

En été, la compétition est plus calme : après toutes les transactions du printemps, les biens immobiliers se font rares. Toutefois, la saison estivale peut présenter un avantage pour le propriétaire car les investisseurs qui ne sont pas partis en vacances sont généralement plus attentifs et plus disponibles que le reste de l’année.

Pour le marché de l’immobilier, l’automne est une période plutôt complexe car les potentiels acquéreurs ont plus de contraintes financières et doivent gérer les dépenses des vacances, celles des fournitures scolaires, ou encore de diverses inscriptions extrascolaires.

Lorsque l’hiver frappe à la porte, les acheteurs potentiels ne sont pas particulièrement motivés à se lancer dans des recherches, ni des visites de biens immobiliers. En effet, les transactions dans le secteur diminuent.

Profitez de l’hiver pour tester Oward

Les saisons de l’année ont un impact sur les transactions immobilières. Toutefois, il ne faut pas penser que durant l’automne ou l’hiver, aucune transaction n’est effectuée sur le marché. D’autres facteurs comme les taux d’intérêts sur les prêts bancaires peuvent bouleverser le cycle.

Avec Oward, vous pouvez mettre votre bien en avant tout au long de l’année. En effet, grâce à nos systèmes d’offres innovants, aucun vendeur ni acheteur n’est désavantagé. La compétition rude qui peut s’établir est contrôlée par les offres qui sont faites en toute transparence.

> Je m’inscris << 

Par Mia Tawile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *